L’OPPBTP mis en valeur par le Sénat

senat

A la suite de la publication du rapport Lecocq en 2018 qui propose un véritable « big bang » de la santé au travail, le Sénat, par sa commission des affaires sociales, a chargé deux sénateurs, P. Gruny et S. Artano, d’identifier des pistes d’amélioration de la prévention des risques professionnels.

L’objectif ? Mettre en place « un service universel de qualité sur l’ensemble du territoire pour tous les travailleurs, quel que soit leur statut. »

L’essentiel des propositions est rappelé dans cet article du site de l’OPPBTP.

Pour ce qui concerne l’OPPBTP, justement, le rapport du Sénat n’envisage pas, au contraire du rapport Lecocq, une remise en cause de l’organisation et du fonctionnement de l’OPPBTP dans le nouveau schéma de gouvernance envisagé. « Cet organisme de prévention national a démontré l’intérêt d’une démarche pragmatique et collective de prévention au niveau d’une branche professionnelle fortement exposée aux risques professionnels », estiment les rapporteurs, qui préconisent par ailleurs que ce modèle soit « répliqué à d’autres branches professionnelles marquées par un contexte de sinistralité particulier. »

J’ai la faiblesse de penser que l’approche positive sur la prévention, sur laquelle nous travaillons ensemble depuis bientôt 10 ans fait partie de cette démarche vertueuse et efficace.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s